Grâce à l'analyse de l'une des plus importantes cohortes de patients transplantés rénaux dans ce domaine, le travail du Pr. Magali Giral et du Clément Dr. Deltombre, publié récemment dans Transplant International, montre une absence d'association entre la présence d'anticorps dirigés contre le récepteur à l'angiotensine de type 1 (anti-AT1R) et le risque de rejet du greffon.

Pour plus d'informations: CLIQUEZ SUR CE LIEN.

Envoyer un message